La Barre des Écrins domine le massif des Écrins de ses 4102 mètres, suivi par la Meije à 3983 mètres et une centaine de sommets dépassant les 3000 mètres. Longtemps sans nom propre, hésitant entre l’Oisans et le Pelvoux, Les Écrins sont surtout marqués par la haute montagne et l’alpinisme.