Finistère: La Pointe du Raz

Classé dans : Bretagne | 0

La Pointe du Raz est l’extrémité occidentale du Cap Sizun, lui même extrémité occidentale de la Cornouaille. Ses falaises sont hautes d’une soixantaine de mètres. Puis elles plongent dans l’océan Atlantique en direction du Raz de Sein, de l’île et de la chaussée éponymes.

Pointe du Raz à l'extrémité du Cap Sizun, Finistère, Bretagne.

Raz de Sein et phare de la Vieille, Finistère, Bretagne.

Un phénomène de marée.

A ce paysage spectaculaire en soit s’ajoutent les courants du Raz de Sein. La marée les anime quotidiennement, et le phénomène peut donner l’impression que la mer se change en torrent. En conséquence, l’endroit est particulièrement propice aux accidents de navigation. D’où la construction de 3 phares en mer qui délimitent la zone: la Vieille, Tévennec puis Ar-Men.

Derrière tout cela, le Raz de Sein est un goulet par lequel les courants marins s’engouffrent. Ceux-ci se retrouvent pris entre les falaises du Cap Sizun et les hauts fonds de la Chaussée de Sein et de son île. Les phares de la Vieille et de Ar-Men ont été construits en même temps, fin de XIXème siècle. Ils sécurisent la zone en complément des feux déjà existants sur l’Île de Sein et la Pointe du Raz elle-même.

Rochers au large de la pointe du Van, Finistère, Bretagne.Un accès aménagé.

La Pointe du Raz a, comme le Cap Fréhel, été classé Grand Site de France. En conséquence, le succès de l’endroit a nécessité des aménagements similaire au site de Fréhel. L’accès peut se faire en voiture via un parking payant en haute saison. Puis un kilomètre le sépare du site à proprement parlé. Des délimitations y protègent la végétation du piétinement des marcheurs comme sur le reste de la côte.

Avec cet alignement de falaises, d’îles et de phares orientés vers l’ouest, est-il utile de préciser quelle est la difficulté pour prendre la photo en fin de journée ? C’est aussi le soleil qui colore le ciel en se couchant, mettant en valeur le relief par sa lumière rasante.

Quelques kilomètres plus au nord, de l’autre côté de la Baie des Trépassés et de sa plage, la Pointe du Van constitue la seconde extrémité de la Cornouaille. Là aussi les courants jouent autour des rochers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.