Randonner en Clarée

Classé dans : Les Cerces | 0

Site classé, membre du réseau des Grands Sites de France (avec la Vallée Étroite toute proche), la Vallée de la Clarée a su se développer en protégeant son patrimoine naturel.

Névache (Alt 1600 m.) est le premier village rencontré par la rivière 13 km en aval de sa source. C’est assez logiquement un excellent point de départ pour randonner vers la Haute Vallée de la Clarée. Evidemment, les points d’intérêts ne manquent pas: les chutes de Fontcouverte, les nombreux lacs alentours, et le massif des Cerces. Attention car l’été, la circulation en amont de Névache est réglementée. Et le village ne compte aucun distributeur d’espèces.

Crépuscule sur la haute vallée de la Clarée sous la Main de Crépin.
Crépuscule sur la haute vallée de la Clarée sous la Main de Crépin.

Vallée de la Clarée à partir de Fontcouverte

De Névache à Laval

Pour commencer, remontons la vallée vers sa source depuis Névache. A mi-chemin se trouve le lieu-dit de Fontcouverte  : La Clarée serpente entre ces deux sites de façon irrégulière au milieu des arbres. Les replats tranquilles succèdent aux chutes d’eau, dont les plus réputées sont justement celles de Fontcouverte. La forêt de mélèzes borde son cours comme il se doit, alternant avec de rares prairies et plusieurs affleurements rocheux. De nombreux chalets bordent son cours et celui de la route.

Le site de Fontcouverte, en plus d’abriter sa cascade, héberge aussi un camping. Sans doute aussi car c’est le point de départ de plusieurs randonnées : le Lac et le Col du Chardonnet, et surtout les Lacs Laramon, du Serpent et des Gardioles

La Clarée avant Fontcouverte


Les chutes de Fontcouverte

Les chutes de Fontcouverte marquent une évolution. En effet, en amont, le cours de la rivière s’apaise jusqu’à Laval.

La forêt se morcelle peu à peu, disparaissant presque complètement aux abords du parking de Laval. C’est normal, l’altitude atteint 2000 m. C’est approximativement la limite de l’étage forestier dans ces régions de montagne. 

Le lieu-dit Laval rassemble à une dizaine de kilomètres de Névache plusieurs chalets, le refuge et le parking éponymes. Comme dans de nombreuses autres vallées alpines, l’activité agricole historique disparaît, laissant la place au tourisme. Ce faisant les chalets ont tendance à devenir des résidences secondaires. Cette évolution n’est pas sans impact sur la physionomie de la vallée. Les prairies d’alpage délaissées cèdent la place aux arbustes, puis aux arbres où l’altitude le permet.

Au-delà de Laval: Vers la source de la Clarée

Haute Clarée sous la Main de Crépin

Au-delà de Laval, le paysage de montagne se dénude. La Clarée serpente depuis sa source au pied des Cerces et de la Main de Crépin, pic très aisément identifiable. Une route pastorale régulière grimpe très régulièrement au refuge des Drayères par la rive gauche. Un sentier de randonnée plus irrégulier mais tellement plus sympathique longe quand à lui la rive droite.

La Clarée reçoit depuis sa source la contribution de nombreux ruisseaux et torrents, venant notamment des Muandes, et quelques autres vallons qui dominent la vallée. Ces vallons sont nombreux: ils abritent souvent de magnifiques lacs alpins d’origine glaciaire et destinations d’autant de randonnées.

C’est dans la lac du même nom que la Clarée prend officiellement sa source, à 2.460 mètres d’altitude dans le massif des Cerces. Le Lac de la Clarée se trouve au pied du col des Rochilles. Compte tenu de l’altitude (2400 m.), l’environnement s’y fait de plus en plus minéral. La végétation de plus en plus rase, là où il y en a.

Les Rochilles sont au-delà de la Clarée un point d’accès pour randonner dans le secteur Galibier. Cette zone inclut le Lac des Cerces. La Vallée de la Clarée est aussi un très bon point de départ pour les randonnées dans le massif du Thabor.Le Riou Blanc

Laramon et autres lacs autour de la Clarée

Lac RondLe lac Laramon fait partie de ces nombreux lacs d’altitude accessibles depuis la vallée. Un bon 500 mètres de dénivelé au départ de Foncouverte et vous y êtes, avec une halte possible à mi-chemin au refuge de Ricou.

Au-delà du Laramon, le lac du Serpent peut être rapidement rejoint, puis les lacs des Gardioles.

Sans parler des deux grands lacs du Col des Rochilles, Lac Long, Lac Rond, Lac des Muandes, Lac de Cristol, Lac des Béraudes sont autant de noms de destinations de randonnées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.