Nuit au Lac du Goléon

Classé dans : Les Arves | 0

Superbe randonnée vers un des plus beaux lacs accessible depuis la vallée de la Romanche. Le Lac du Goléon est coincé dans son vallon au pied de l’aiguille du Goléon, de l’aiguille d’Argentière et des aiguilles d’Arves.

Le lac du Goléon au coucher du soleil face à la Meije

Accès au refuge du Lac du Goléon

L’accès au lac se fait à partir du parking de Pramailler. Il faut pour y accéder se rendre au hameau Les Hières, proche de La Grave. Un chemin y arrive aussi directement depuis l’Aiguillon et le Lac du Pontet. A partir du parking, le sentier grimpe directement au refuge puis au lac du Goléon. Il longe le Maurian, le torrent qui alimente le lac puis s’en écoule.

Accès au lac du Goléon

Le sentier d’accès fait un bon 3 kilomètres à vol d’oiseau (sensiblement plus en réalité) pour un dénivelé de presque 600 mètres.

Il traverse les alpages dans son premier tiers. Très tranquillement, vous pourrez admirer les troupeaux de vaches qui y paissent. Cette tranquillité se paie dans le reste de la montée, de plus en plus raide. On chemine sur une pente atténués par quelques lacets. La montée ne se fait plus en alpage, mais au milieu d’éboulis et de pierres à flanc de montagne. Pas d’inquiétude, le sentier reste parfaitement tracé et visible. Mais il se rétrécie par endroits, devient escarpé à d’autres, et peut être glissant sous la pluie.

L'eau de la fonte des neiges ruisselle au pied des aiguilles d'Arves et de l'aiguille d'Argentière.

Élévation jusqu'au Refuge du GoléonJ’ai vu des skieuses le descendre, skis de randonnée à l’épaule, et chaussures de ski au pied! Je ne saurais néanmoins trop recommander de privilégier une vraie paire de chaussures de marche. La côte ne s’adoucit qu’à la toute fin de l’ascension. L’herbe y fait alors son retour. Au dernier moment, le refuge du Goléon se dévoile à une vingtaine de mètres derrière une crête, dominant le vallon.

Autour du Lac du Goléon

Le refuge du Goléon est tout neuf. En juin 2013 il n’est pas encore relié au réseau électrique. Son confort et l’accueil qui y sont pratiqués compensent largement ce léger désagrément: Diner et petit-déjeuner généreux, lit chaud et confortable. Pas besoin de porter tente, sac de couchage et matériel de bivouac. Il remplace avantageusement le vieux “refuge” Carraud autrefois installé en amont du lac. Cette cabane a longtemps été utilisée comme abri, subissant l’usure du temps comme le vandalisme. Elle est aujourd’hui inutilisable.

Lever de soleil sur les Écrins vu depuis le lac du Goléon.Coucher de soleil sur la Meije et le GoléonLes Aiguilles d’Arves sont visibles depuis le Goléon. Mais le lac et ses eaux bleues offrent surtout une vue splendide sur le massif des Écrins: La Meije et le Râteau. L’absence de vent et de nuage en certaines occasions offre alors une vue privilégiée, faisant du lac un véritable miroir.

En cette fin de mois de juin 2013, le réchauffement printanier a été particulièrement tardif. Plusieurs névés aisément franchissables bordent encore le lac. Par contre ils fondent, gonflent les torrents comme le Maurian et l’herbe n’a pas encore colonisé les flancs de la montagne. Passer sur la rive Est du lac est impossible à moins d’aller chercher une passerelle plus en amont du vallon…

 

Les sables noirs du Goléon

Crépuscule sur le GoléonLe Maurian alimente le lac du Goléon par une sorte de delta de 800 mètres de long, appelé le Serret des Morts. Ses sables noirs ne sont pas sans rappeler quelques destinations exotiques, tropicales ou nordiques. L’été les herbes et linaigrettes colonisent ces sols et y apportent une touche de couleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.