Mon materiel

Puisque cela me l’a été demandé à quelques reprises, j’ouvre ici un rapide descriptif du materiel que j’utilise le plus couramment.

Boitier

Vue éclatée d'un 5D II

1 an après un petit APN compact acquis en 2003 est venu mon 1er reflex numérique et son petit capteur « APS-c » de 15x22mm² doté de 6 Mpixels à l’époque. Le reflex ouvre de nouvelles possibilités, une bien meilleure qualité d’image…

J’utilise depuis 2005 un reflex plein-format dit « full frame » équipé d’un capteur 24x36mm² de même dimension qu’une pellicule traditionnelle. Ce « gros » capteur offrant une meilleure définition, une meilleure gestion du bruit numérique, un bokeh plus esthétique… Son capteur permet d’exploiter l’ensemble de l’image produite par l’objectif, et non une portion comme les capteurs APSc, donc sans modification apparente de sa focale. Ce qui est particulièrement utile avec un objectif grand-angle.

 

Objectifs

Objectif Zeiss ZE 21mm f:2.8 Distagon
Objectif Canon EF 24-70 f:2.8 L

Après avoir utilisé quelques années un 17-40 f/4, j’ai opté pour un grand-angle fixe 21mm f/2.8 et un zoom 24-70 f/2.8. Cet ensemble apporte d’excellents résultats, permet de photographier avec une ouverture lumineuse constante de f/2.8, toujours utile en cas de faible luminosité.



Objectif Canon 70-200 f/4 L

Je continue d’utiliser comme téléobjectif un zoom 70-200 f/4 compact et léger, parfaitement adapté aux paysages. Son fabricant le livre sans collier de pied (mesquin ?), du fait de son relativement faible poids, malgré sa longueur et sa portée. J’en ai acheté un de marque Phottix à 10€ (l’original coûte 10x plus) qui améliore grandement l’équilibre boitier/objectif et stabilise d’autant la prise de vue, prouvant de fait son utilité.

Mes photos d’animaux ont été prises avec des téléobjectifs de 300mm et 500mm de longueurs focales. Les macros avec un objectif dédié à la macrophotographie: 180mm f/3.5 Macro.

 

Accessoires

Trepied Gitzo 2541

Premier « accessoire » indispensable: le trépied. Je suis passé d’un modèle en plastique vers des modèles en alu, puis en carbone… Un proverbe dit que pour économiser ses sous lors de l’achat d’un trépied, il vaut mieux acheter le meilleur dès le début!
J’en utilise aujourd’hui 2: un Gitzo Série 3 destiné aux sorties en terrain « plat » puisque pesant 2 kg (3 kg avec sa tête). Un second 2x plus léger dont je dépose la plupart du temps la colonne centrale, utilisé en montagne. Les têtes utilisées sont des rotules au standard Arca Swiss.

acratech gp ballhead
RRS bh-55


porte filtre Lee

Les filtres sont l’autre indispensable du photographe de paysage. Placés devant l’objectif, ils permettent de nombreux ajustements et effets au moment de la prise de vue… Si certains effets sont réalisables sur PC après la prise de vue, d’autres ne le sont pas. Lee et Cokin sont les 2 spécialistes dans ce domaine.

 


telecommande

La télécommande est toujours aussi utile. Bien sûr il est possible de déclencher avec les fonctions « retardateur » et « miroir relevé » pour éviter toute vibration parasite. Mais les boitiers actuels restent limités à des poses de 30 secondes. Une télécommande permet de dépasser cette limite en utilisant le mode Bulb du boitier.

 


f-stop satori

De fait emporter avec moi boitier, objectifs, trépied, filtres… m’a amener à utiliser un sac à dos. J’utilise un modèle très polyvalent de la marque américaine F-Stop qui, en plus de ranger mon matériel photographique dans un compartiment dédié et ajustable, me permet d’emmener avec moi de quoi partir en randonnée (vêtements, nourriture, matériel de bivouac…) lorsque l’occasion se présente.